By Eric Rozen
+32 475 243865
ericrozen@mac.com
Follow Me

About Me

Dance

Dance

La danse reste ma première passion; tout a commencé vers 14 ans par le ballet classique et des cours au Ballet Royal de Wallonie. Je suis parti ensuite à la Rotterdam Dans Academie (Pays-Bas) pour étudier les différents styles de la danse contemporaine (Graham, Cunnigham, Limon,…). L'enseignement a toujours été une passion et j'ai commencé à donner cours dès 1984; d'abord le Modern Jazz, le stretching, la barre-à-terre et ensuite le contemporain. J'ai créé fin des années '80 deux compagnies de danse: la Compagnie Himé, une compagnie amateur qui regroupait mes propres élèves et la Compagnie Himégoto, une compagnie professionnelle.
Fin des années '90, je découvre le Bharatanatyam et ce fut le coup de foudre. Après avoir exploré la créativité de la danse contemporaine, le Bharatanatyam m'a fasciné par son histoire, son évolution, sa technique, sa beauté et surtout sa structure générale. J'ai débuté son apprentissage avec Jetty Roels; j'ai rencontré ensuite Monica Kunz qui est devenue mon professeur; Monica m'a présenté à son propre guru, Nirupama Rajendra de Bangalore (Inde). J'enseigne le Bharatanatyam depuis 2001.

Stretching

Stretching

Les étirements font partie intégrante de tous les styles de danse et mon parcours dans ce domaine suit évidemment celui de la danse. J'ai donc démarré cet apprentissage par des méthodes traditionnelles comme la Barre-à-terre ou le ballet classique. J'ai découvert le yoga début des années 80 et c'est à la Rotterdam Dans Academie que j'étudie les techniques dites contemporaines, comme celle de Martha Graham. Le yoga et le contemporain furent des révélations, notamment par une meilleure compréhension et gestion du corps que le ballet. J'ai donné mes premiers cours de stretching en 1984.
Tiraillé par toutes ces techniques que je trouve passionnantes, j'ai toujours mélangé les différents styles en puisant dans chacun ce dont j'avais besoin pour permettre aux élèves d'ouvrir leurs horizons. Je n'ai jamais souhaité être cloisonné dans un style et j'ai décidé d'appeler la méthode que j'enseigne Stretching Tandava. Dans l'hindouisme, le terme tāṇḍava est lié à la danse cosmique du dieu Shiva sous la forme Nataraja.

Fashion

Fashion

Après un diplôme de stylisme et de modélisme à l’Institut Bischoffsheim (Bruxelles), j'ai débuté comme styliste pour une firme belge mais très vite, j'ai souhaité produire et commercialiser mes propres collections. En 1987, j'ai eu la chance de participer au Train Bruxelles-Moscou-Pékin et d'organiser des défilés de mes créations à Moscou et à Pékin. A mon retour, je lance mes premières collections, d'abord sous mon propre nom, ensuite plus tard sous la marque Carnivor. J'ai travaillé notamment le jeans mais aussi les tissus imperméables et j'ai ouvert en 1990 une boutique dans le centre de Bruxelles afin d'avoir mon propre point de vente.
En parallèle, j'ai été responsable durant 3 ans du département mode d'une émission télé, Clip-Clap, ce qui m'a permis de rencontrer bons nombres de créateurs belges mais aussi internationaux.
J'ai organisé quelques défilés, toujours y incorporant des éléments de mes différentes passions, notamment de la danse, de la musique live et des performances.

Media

Media

Même si j'ai débuté par être attaché de presse pour des compagnies de danse et par une collaboration à une émission télé, c'est en sortant dans des soirées techno que ma vie professionnelle va prendre une tournure particulière. Je découvre début des années '90 le mouvement House et je tombe sous le charme de cette musique novatrice. Ce mouvement social est encore underground et je lance en novembre '92 Out Soon, le premier magazine spécialisé en la matière. Le concept était simple, un magazine gratuit, bilingue et réunissant un maximum d’informations pour les passionnés de musique électronique. Le succès est immédiat auprès du public et j'ai été éditeur et directeur-en-chef durant 10 ans. Mais Out Soon, c'était aussi l'organisation de plus de 100 soirées (en Belgique, en France et en Allemagne), une agence de booking de DJ's, des partenariats internationaux,...
J'ai ensuite travaillé dans des agences de pub et en 2004, je reviens au support papier en créant Mochi, un mensuel, suite logique de Out Soon mais destiné cette fois à la tranche d'âge supérieur, les 25/40 ans.
C'est en 2013 que je me lance dans une nouvelle aventure: Hipstography, un magazine online dédié à la photo.

Hipstography

Hipstography

En 2012, je m'achète mon premier iPhone et je découvre Hipstamatic, une application photo, absolument novatrice. C'est le coup de foudre immédiat: j’aime son look, son esprit rebelle, son côté imprévisible et évidemment les résultats obtenus. Je lance donc en décembre 2012 Hipstography, un site bilingue, français/anglais, dédié uniquement à cette application. Le but premier de Hipstography est de montrer l'étendue des possibilités offertes par Hisptamatic mais aussi de permettre un formidable échange entre les fans de l'application.
J'organise chaque année les Hipstography Awards dont le jury est composé de photographes internationaux renommés et grâce à des collaborations, j'ai créé des collections uniques de combos (association d'un objectif photo, d'un film et d'un flash) téléchargeables gratuitement sur le site.
Une grande expo a été organisée en 2016 au Sofitel de Bruxelles durant 3 mois. Cela reste aujourd'hui la plus grande expo dédiée à la photo avec Hipstamatic.

Be
Vegan

Be Vegan

Végétarien depuis la fin des années 90, j'ai toujours été militant de la cause animale mais ce n'est que 15 ans plus tard que j'ai découvert l'atrocité des produits laitiers. Je suis devenu évidemment vegan du jour au lendemain. Je co-dirige la branche bruxelloise de Anonymous for the Voiceless, une association née en Australie et présente aujourd'hui dans plus de 1000 villes à travers le monde. Nous montrons en rue des vidéos sur la condition de l'animal dans le monde et nous essayons d'expliquer au public l'importance de passer à un mode alimentaire végétal.
C'est en découvrant qu'il est possible de réaliser des fromages vegans meilleurs que des ``vrais fromages`` que je me lance dans une nouvelle aventure: Thank God It's Vegan. Première création: Peter, un fromage végétal, proche d'un camembert, réalisé donc sans souffrance animale. Mais avec tellement de goûts...

Dance

Dance

La danse reste ma première passion; tout a commencé vers 14 ans par le ballet classique et des cours au Ballet Royal de Wallonie. Je suis parti ensuite à la Rotterdam Dans Academie (Pays-Bas) pour étudier les différents styles de la danse contemporaine (Graham, Cunnigham, Limon,…). L'enseignement a toujours été une passion et j'ai commencé à donner cours dès 1984; d'abord le Modern Jazz, le stretching, la barre-à-terre et ensuite le contemporain. J'ai créé fin des années '80 deux compagnies de danse: la Compagnie Himé, une compagnie amateur qui regroupait mes propres élèves et la Compagnie Himégoto, une compagnie professionnelle.
Fin des années '90, je découvre le Bharatanatyam et ce fut le coup de foudre. Après avoir exploré la créativité de la danse contemporaine, le Bharatanatyam m'a fasciné par son histoire, son évolution, sa technique, sa beauté et surtout sa structure générale. J'ai débuté son apprentissage avec Jetty Roels; j'ai rencontré ensuite Monica Kunz qui est devenue mon professeur; Monica m'a présenté à son propre guru, Nirupama Rajendra de Bangalore (Inde). J'enseigne le Bharatanatyam depuis 2001.

Stretching

Stretching

Les étirements font partie intégrante de tous les styles de danse et mon parcours dans ce domaine suit évidemment celui de la danse. J'ai donc démarré cet apprentissage par des méthodes traditionnelles comme la Barre-à-terre ou le ballet classique. J'ai découvert le yoga début des années 80 et c'est à la Rotterdam Dans Academie que j'étudie les techniques dites contemporaines, comme celle de Martha Graham. Le yoga et le contemporain furent des révélations, notamment par une meilleure compréhension et gestion du corps que le ballet. J'ai donné mes premiers cours de stretching en 1984.
Tiraillé par toutes ces techniques que je trouve passionnantes, j'ai toujours mélangé les différents styles en puisant dans chacun ce dont j'avais besoin pour permettre aux élèves d'ouvrir leurs horizons. Je n'ai jamais souhaité être cloisonné dans un style et j'ai décidé d'appeler la méthode que j'enseigne Stretching Tandava. Dans l'hindouisme, le terme tāṇḍava est lié à la danse cosmique du dieu Shiva sous la forme Nataraja.

Fashion

Fashion

Après un diplôme de stylisme et de modélisme à l’Institut Bischoffsheim (Bruxelles), j'ai débuté comme styliste pour une firme belge mais très vite, j'ai souhaité produire et commercialiser mes propres collections. En 1987, j'ai eu la chance de participer au Train Bruxelles-Moscou-Pékin et d'organiser des défilés de mes créations à Moscou et à Pékin. A mon retour, je lance mes premières collections, d'abord sous mon propre nom, ensuite plus tard sous la marque Carnivor. J'ai travaillé notamment le jeans mais aussi les tissus imperméables et j'ai ouvert en 1990 une boutique dans le centre de Bruxelles afin d'avoir mon propre point de vente.
En parallèle, j'ai été responsable durant 3 ans du département mode d'une émission télé, Clip-Clap, ce qui m'a permis de rencontrer bons nombres de créateurs belges mais aussi internationaux.
J'ai organisé quelques défilés, toujours y incorporant des éléments de mes différentes passions, notamment de la danse, de la musique live et des performances.

Media

Media

Même si j'ai débuté par être attaché de presse pour des compagnies de danse et par une collaboration à une émission télé, c'est en sortant dans des soirées techno que ma vie professionnelle va prendre une tournure particulière. Je découvre début des années '90 le mouvement House et je tombe sous le charme de cette musique novatrice. Ce mouvement social est encore underground et je lance en novembre '92 Out Soon, le premier magazine spécialisé en la matière. Le concept était simple, un magazine gratuit, bilingue et réunissant un maximum d’informations pour les passionnés de musique électronique. Le succès est immédiat auprès du public et j'ai été éditeur et directeur-en-chef durant 10 ans. Mais Out Soon, c'était aussi l'organisation de plus de 100 soirées (en Belgique, en France et en Allemagne), une agence de booking de DJ's, des partenariats internationaux,...
J'ai ensuite travaillé dans des agences de pub et en 2004, je reviens au support papier en créant Mochi, un mensuel, suite logique de Out Soon mais destiné cette fois à la tranche d'âge supérieur, les 25/40 ans.
C'est en 2013 que je me lance dans une nouvelle aventure: Hipstography, un magazine online dédié à la photo.

Hipstography

Hipstography

En 2012, je m'achète mon premier iPhone et je découvre Hipstamatic, une application photo, absolument novatrice. C'est le coup de foudre immédiat: j’aime son look, son esprit rebelle, son côté imprévisible et évidemment les résultats obtenus. Je lance donc en décembre 2012 Hipstography, un site bilingue, français/anglais, dédié uniquement à cette application. Le but premier de Hipstography est de montrer l'étendue des possibilités offertes par Hisptamatic mais aussi de permettre un formidable échange entre les fans de l'application.
J'organise chaque année les Hipstography Awards dont le jury est composé de photographes internationaux renommés et grâce à des collaborations, j'ai créé des collections uniques de combos (association d'un objectif photo, d'un film et d'un flash) téléchargeables gratuitement sur le site.
Une grande expo a été organisée en 2016 au Sofitel de Bruxelles durant 3 mois. Cela reste aujourd'hui la plus grande expo dédiée à la photo avec Hipstamatic.

Be
Vegan

Be Vegan

Végétarien depuis la fin des années 90, j'ai toujours été militant de la cause animale mais ce n'est que 15 ans plus tard que j'ai découvert l'atrocité des produits laitiers. Je suis devenu évidemment vegan du jour au lendemain. Je co-dirige la branche bruxelloise de Anonymous for the Voiceless, une association née en Australie et présente aujourd'hui dans plus de 1000 villes à travers le monde. Nous montrons en rue des vidéos sur la condition de l'animal dans le monde et nous essayons d'expliquer au public l'importance de passer à un mode alimentaire végétal.
C'est en découvrant qu'il est possible de réaliser des fromages vegans meilleurs que des ``vrais fromages`` que je me lance dans une nouvelle aventure: Thank God It's Vegan. Première création: Peter, un fromage végétal, proche d'un camembert, réalisé donc sans souffrance animale. Mais avec tellement de goûts...

This post is also available in: English